Vincent Lambert: les experts médicaux ont débuté leur mission

Publié le : 26 mars 2014

 Le 14 février dernier, le Conseil d’Etat rendait sa décision ordonnant une nouvelle expertise médicale du cas de Vincent Lambert (Gènéthique – 14 février 2014). Depuis, 3 experts1 ont été nommés et se sont rendus deux fois auprès de Vincent Lambert. Le 5 mars et le 25 mars, ces derniers ont pu rencontrer Vincent Lambert ainsi que l »équipe soignante. 

Concrètement, les trois experts « ont deux mois pour livrer une expertise nouvelle sur l’état du patient, dans un rapport commun« . Suivra, en mai, une procédure contradictoire et l’ensemble de leur travaux sera transmis à la famille, aux avocats ainsi qu’ aux « médecins en désaccord, lors de la ‘procédure collégiale’, avec la décision du CHU de Reims d’interrompre l’alimentation de Vincent Lambert« . La décision du Conseil d’Etat sera elle, rendue dans la deuxième quinzaine de juin. 

En outre, et en raison des questions scientifiques, éthiques et déontologiques soulevées ici, une expertise d’ordre plus général est demandée au député Jean Léonetti, auteur de la loi sur la fin de vie, ainsi qu’à l’Académie nationale de médecine, au CCNE et à l’Ordre des médecins. C’est avant la fin du mois d’avril 2014 qu’ils devront présenter leurs observations écrites au Conseil d’Etat. 

(1) Les trois experts sont les suivants: Marie-Germaine Bousser, neurologue spécialisée dans les accidents vasculaires cérébraux (AVC) et les migraines – Lionel Naccache, neurologue et chercheur à l’Institut du cerveau et de la moelle épinière (ICM) – Jacques Luauté, chef du service de médecine physiqaue et de réadaptation au CHU de Lyon

<p> Le Figaro (Delphine de Mallevoüe) 26/03/2014 </p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres