Vieillissement : rôle des mitochondries

Publié le : 27 mai 2004

Des chercheurs de l’Institut Karolinska (Suède) ont créé des souris génétiquement modifiées qui vieillissent prématurément afin de mettre en évidence l’un des sièges biologiques du vieillissement.

Les chercheurs sont partis d’une hypothèse vieille de 20 ans selon laquelle le mécanisme du vieillissement se trouverait au coeur des mitochondries, petits éléments qui entourent le noyau de chaque cellule et qui fournit l’énergie nécessaire à son fonctionnement.

Leur travail a bien démontré le rôle de la mitochondrie dans le processus de dégénérescence. Le mécanisme du vieillissement n’est pas pour autant complètement élucidé car il "repose sur le croisement de phénomènes multiples (qui) exclue d’emblée la mise en évidence d’un facteur unique dont le traitement permettrait de rendre les gens immortels", explique Philippe Amouyel, chercheur à l’Institut Pasteur (Lille) et coordinateur d’un programme de recherche sur le vieillissement à l’Inserm.

Le Quotidien du Médecin (Véronique Hunsinger) 27/05/04

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres