Vers de nouvelles recommandations de l’OMS pour les avortements médicamenteux ?

Publié le : 30 mars 2015

Deux études publiées dans The Lancet par des chercheurs de l’Institut Karolinska de Suède reviennent sur la prise en charge des avortements médicamenteux ou illégaux qui ont échoué et des fausses couches.

 

L’une porte sur l’utilisation d’un test urinaire, un « home-test », qui éviterait à la femme de se déplacer pour la visite de contrôle. Les chercheurs veulent ainsi « simplifier » les recommandations en matière d’avortement médicamenteux.

 

La seconde étude porte sur la prescription et l’administration de Misoprostol par les sages femmes en cas d’avortement incomplet. Ce produit est déjà utilisé en association avec le RU486 dans l’avortement médicamenteux, mais il est prescrit par les médecins.

 

« Ces études devrait former la base de nouvelles recommandations internationales de l’OMS » a déclaré le Dr Gemzell Danielsson, co-auteur des deux études.

 

<p>Medical express 27.03.15</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres