Va-t-on pouvoir choisir le sexe de son enfant ?

Publié le : 5 mars 2009

Sur Radio Vatican, l’ancien président de l’Académie pontificale pour la vie, Mgr Sgreccia, est revenu sur l’annonce faite par le centre médical Fertility Institutes de Los Angeles qui offrirait aux futurs parents la possibilité de choisir le sexe de leur enfant ou certains traits physiques, en ayant recours au dépistage pré implantatoire (DPI).

Pour Mgr Sgreccia, il s’agit d’une grave atteinte éthique. "Ce n’est pas la première fois que l’on voit ce type d’annonces qui ont pour but de multiplier la clientèle", a t-il expliqué. "Il s’agit en tout cas d’une opération éthiquement incorrecte et préjudiciable à la dignité de l’être humain, parce qu’elle cherche à manipuler le corps, et à le transformer selon ses goûts", a-t-il ajouté.

Pour Mgr Sgreccia, il s’agit d’un "exemple typique d’une science qui ne se met pas au service du bien mais des souhaits" des parents, au détriment dans ce cas des enfants.

Zenit (Marine Soreau) 05/03/09

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres