Utilisation de la pilule: les femmes doutent

Publié le 6 Mai, 2013

Selon l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), les ventes de pilules de 3è et 4è générations ont chuté de 26%, celles des pilules de 1ère et 2è générations ont augmenté de 18%, sur la période allant de décembre 2012 à mars 2013. Depuis décembre 2012, les ventes globales des contraceptifs oraux ont diminué de 2,7%. Le dépôt d’une plainte par une jeune fille handicapée à la suite d’un accident vasculaire cérébral imputé à l’utilisation d’une pilule de 3è génération (Cf Synthèses de presse Gènéthique du 14/12/13 et 17/12/13) puis le déremboursement par la sécurité sociale des pilules de 3è générations “auxquelles l’ANSM attribue 14 décès prématurés par an” (Cf Synthèse de presse Gènéthique du 02/04/13), pourraient être à l’origine de cette évolution.

En pratique, cette crainte à l’égard des effets des contraceptifs oraux se vérifie. Avec leurs médecins, les femmes effectuent de plus en plus un bilan sur le choix de leurs méthodes de contraception. 

 

Elisabeth Paganelli, secrétaire générale du Syndicat national des gynécologues obstétriciens de France (Syngof) constate que plusieurs cas de figure se présentent: “certaines [femmes] ne veulent rien changer; d’autres si, mais ne trouvent rien qui leur convient; d’autres encore ne veulent plus rien prendre“. Pour la secrétaire générale du Syngof, “la polémique aura au moins eu pour mérite que les femmes se réinterrogent, et de leur faire comprendre qu’aucune méthode n’est géniale. Chacune comporte des bénéfices, des risques des inconvénients“, et d’ajouter: “de toute façon, la contraception, c’est contraignant“.
Enfin, la journaliste précise que pour Marie-Pierre Martinet, secrétaire générale du Planning familial, la défiance des femmes envers les contraceptifs à base d’hormones pourrait donner lieu à une “hausse de l’absence de contraception ou du recours aux méthodes dites naturelles“.

 

Le Monde (Laetitia Clavreul) 07/05/2013

Partager cet article

Synthèses de presse

04_genome
/ Génome

Génome : découverte d’une nouvelle maladie génétique affectant le cerveau

Selon des chercheurs, le gène GRIA1 est à l’origine d’une maladie génétique provoquant un « développement anormal du cerveau » ...
Israël réforme l’accès à l’avortement
/ IVG-IMG

Israël réforme l’accès à l’avortement

En Israël, l’avortement est encadré par des procédures mises en place dans les années 70. Le Parlement a approuvé une ...
justice3
/ IVG-IMG

Avortement aux Etats-Unis : la bataille judiciaire est lancée

« Les lois qui sont maintenant en place ont été adoptées par le peuple », rappelle le procureur général de Louisiane ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres