USA : une hausse du nombre d’avortements en 2020

Publié le 5 Déc, 2022

La semaine dernière, l’Institut Guttmacher a publié ses données actualisées pour 2019 et 2020. Selon ces chiffres, le nombre d’avortements a augmenté d’environ 1% en 2020 aux Etats-Unis. La pratique a connu une hausse dans 32 des 50 Etats.

Ces données diffèrent de celles du CDC qui indiquait une légère baisse des avortements en 2020. En effet, sur 47 Etats, le CDC recensait 140.000 avortements de moins que l’Institut Guttmacher, soit un écart de plus de 16% en moyenne.

Par exemple, pour New York, le CDC dénombrait environ 47 000 avortements de moins que l’Institut Guttmacher, une valeur inférieure de plus de 42 %. Pour le New Jersey, il indiquait environ 25 000 avortements de moins, soit un écart de plus de 52 % par rapport aux données du CDC.

Des politiques hétérogènes

Ces tendances s’expliquent notamment par les politiques publiques mises en œuvre. Dans le Missouri, le dernier centre à pratiquer des avortements a stoppé la pratique en 2020 entraînant une baisse de 89%. Quant à l’Etat du Maine, le nombre d’avortements a augmenté de 13% lorsque le programme Medicaid a commencé à couvrir une partie des avortements en 2020 (cf. Etats-Unis : après 30 ans de baisse, les avortements repartent à la hausse).

Globalement, les avortements médicamenteux sont en hausse. Une augmentation due probablement à la crise du Covid-19 car, pendant cette période, la Food and Drug Administration a autorisé les femmes à se procurer les pilules abortives sans passer par une consultation en personne (cf. Etats-Unis : la FDA maintient l’« avortement par la poste »). De telle sorte qu’entre 2017 et 2020, ils ont augmenté de 44%. Alors qu’en 2017 ils représentaient 39% des avortements, leur part était de 53% en 2020.

 

Source : National Review, Michael J. New (02/12/2022)

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Inde : « Personne, y compris un médecin, n’est autorisé à provoquer la mort d’une autre personne »
/ Fin de vie

Inde : « Personne, y compris un médecin, n’est autorisé à provoquer la mort d’une autre personne »

Le 2 juillet, la Haute Cour de Delhi a rejeté la requête demandant de constituer une commission médicale pour évaluer ...
Passeport
/ PMA-GPA

GPA : la Cour constitutionnelle colombienne demande de nouvelles règles face au risque d’apatridie

La Cour constitutionnelle colombienne a ordonné au ministère des affaires étrangères d’accorder la nationalité colombienne à une petite fille née ...
Pologne : le Parlement rejette une proposition de loi visant à décriminaliser l’avortement
/ IVG-IMG

Pologne : le Parlement rejette une proposition de loi visant à décriminaliser l’avortement

Le 12 juillet, le parlement polonais a rejeté, avec 218 voix contre 215, une proposition de loi visant à « décriminaliser ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres