USA : rejet d’un amendement contre le financement de l’IVG

Publié le : 9 décembre 2009

Le Sénat américain a rejeté mardi 8 décembre 2009 un amendement visant à empêcher l’utilisation de fonds publics pour financer les interruptions volontaires de grossesse (IVG). Soutenu par le sénateur Ben Nelson, l’amendement Nelson réclamait qu’aucun fonds de la réforme de la couverture santé ne puisse être utilisé pour une IVG, sauf dans le cas de pathologies graves ou si la grossesse est le résultat d’un viol ou d’un inceste. Les sénateurs ont rejeté la mesure par 54 voix contre 45.

Pour Ben Nelson, l’amendement rejeté s’inscrit dans la continuité de l’amendement Hyde, voté en 1976 et qui limitait l’utilisation des fonds publics pour l’IVG. La "plupart des Américains" soutiendraient cette position.

Mary Ann Walsh, porte-parole de la Conférence des évêques catholiques américains, a déclaré que ce vote était "une grave erreur et un coup sérieux à la réforme de la couverture santé.[…] Mais nous avons toujours l’espoir d’arranger cela, car beaucoup d’élus ont dit qu’ils étaient pour l’amendement Hyde".

La National Organization of Women a, en revanche, "applaudi" le vote du Sénat.

Google News 09/12/09 - The Canadian Press 09/12/09

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres