USA : prescription des IVG par téléconsultation en question devant la Cour Suprême

Publié le : 27 août 2020

L’administration américaine réclame la fin des prescriptions d’IVG par téléconsultation. L’usage du Mifeprex, utilisé pour les IVG médicamenteuses jusqu’à 10 semaines, est règlementé par la Food and Drug Administration (FDA) depuis 2000 : « Le règlement stipule qu’il doit être administré par un professionnel de la santé dans une clinique, un hôpital ou un cabinet médical et que la patiente doit signer un formulaire reconnaissant qu’elle a été conseillée sur les risques possibles du médicament ». Mais depuis le début de la pandémie COVID-19, un groupe de médecins a obtenu de l’État une ordonnance qui les autorise à délivrer les pilules abortives par voie postale, pour réduire les risques d’infection des femmes enceintes.

Le ministère de la Justice souhaite faire marche arrière, déclarant que « la suspension des exigences de la FDA pourrait aggraver les risques sanitaires associés au Mifeprex, « qui peuvent augmenter si la patiente retarde la prise du médicament ou ne reçoit pas de conseils appropriés sur les complications possibles » ». L’administration, qui souhaite réimposer dans tout le pays les règles définies par la FDA, a renvoyé mercredi la question devant la Cour Suprême.

Source : NBC News, Pete Williams (26/08/2020)

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres