USA : maintien de l’interdiction du financement sur les cellules embryonnaires

Publié le : 8 septembre 2010

Le 7 septembre 2010 aux Etats-Unis, le juge fédéral Royce Lamberth a maintenu sa décision d’interdire le financement public de la recherche sur les cellules souches embryonnaires humaines, après que l’administration Obama a fait appel de cette décision le 31 août dernier, demandant que l’interdiction ne soit pas appliquée le temps que la Cour d’Appel tranche (Cf. Synthèse de presse du 02/09/10). Cette décision gèle l’autorisation d’un financement fédéral de ces recherches, autorisation donnée par le président Barack Obama en mars 2009, au lendemain de son élection.

Le juge Royce Lamberth écrit que selon l’avis du tribunal fédéral de Washington, le financement "irait à l’encontre de la volonté du Congrès" spécifiée dans l’amendement Dickey-Wicker selon lequel des fonds fédéraux ne peuvent être utilisés pour des recherches menant à la destruction d’un être humain. Le juge a ajouté que "le Congrès reste parfaitement libre d’amender ou de réviser ce texte, ce que le tribunal ne peut faire".

Cyberpresse.ca 07/09/10  

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres