USA : l’objection de conscience remise en cause

Publié le : 26 mars 2009

Le cardinal Francis George, évêque de Chicago et président de la Conférence épiscopale catholique des Etats-Unis a appelé les catholiques américains à une action de lobbying auprès du ministère de la santé, pour soutenir la réglementation sur l’objection de conscience. Celle-ci codifie plusieurs lois fédérales existantes, interdisant la discrimination à l’égard des professionnels de santé qui refusent de participer à des avortements ou à d’autres procédures médicales pour des raisons morales ou religieuses. Ce texte a été remis en cause par la nouvelle administration de Barack Obama.

Par ailleurs, au cours d’une conférence de presse, le président des Etats-Unis s’est félicité des progrès réalisés avec les cellules souches adultes. Il a expliqué qu’il se réjouirait si ces cellules pouvaient ,un jour, permettre de se passer de l’utilisation des cellules souches embryonnaires dont l’utilisation est controversée. Mais aujourd’hui, il ne veut empêcher aucune recherche.

La Croix (Elodie Maurot) 26/03/09 - Life News 26/03/09

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres