USA : l’humanité de l’embryon reconnue

Publié le : 4 novembre 2002

En rajoutant l’embryon et le foetus à la liste des « sujets humains » dont le bien-être doit être considéré lors d’expériences et recherches médicales, l’administration Bush reconnaît dans le cadre de la recherche les mêmes droits à l’embryon et au foetus qu’aux  enfants et aux adultes.
Cette recommandation a été donnée par le National Human Research Protections Advisory Committee au Department of Health and Human Services.

Ken Connor, président du Family Research Council, a applaudi cette décision qui reconnaît l’humanité de l’embryon. Il a rappelé que c’est un simple fait scientifique et non une question de politique ou d’idéologie morale. Pour lui, les considérations politiques et idéologiques ne devaient pas voler à l’embryon la protection qui lui est dû en tant qu’être humain *.

 

* »It’s a simple fact of science, not a question of political or moral ideology. The consideration of political and moral ideology should not be used to rob the embryo of the protection which is due as human being« .  

<p>CNN.com 30/10/01</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres