USA : les embryons congelés, pas des personnes ? Un avocat fait appel devant la Cour Suprême de l’Ohio

Publié le 6 Mai, 2019

Une cour d’appel de l’Ohio, aux Etat-Unis, a confirmé jeudi une décision précédente, affirmant que les embryons congelés ne sont pas des personnes. Cette décision s’appuie sur une loi de l’Ohio qui dispose que les embryons ne deviennent des personnes humaines qu’à partir du moment où ils sont capables de survivre en dehors de l’utérus maternel.

 

Cette décision a été prise dans le cadre des procès intentés pour la destruction de 4000 embryons congelés dus à une défaillance du maintien en température des congélateurs de deux centres de fertilité à Cleveland en mars 2018. Une centaine de familles sont actuellement en procès.

 

L’un des avocats, celui de Rick et Wendy Penniman, a déjà annoncé qu’il ferait appel de la décision rendue devant la Cour Suprême de l’Ohio.

 

Pour aller plus loin :

Embryons décongelés accidentellement : 8 familles supplémentaires attaquent en justice

Embryons humains congelés perdus : l’hôpital poursuivi pour « mort injustifiée »

Aux Etats-Unis, un service funéraire mis en place pour des embryons détruits lors d’une panne de congélateur

Les embryons décongelés accidentellement en Ohio étaient-ils des personnes ?

Etats-Unis : des congélateurs endommagés dans une seconde clinique de fertilité, des clients veulent porter plainte

Ohio : Plus de 2000 ovocytes et embryons potentiellement endommagés

 

Une cour d’appel de l’Ohio, aux Etat-Unis, a confirmé jeudi une décision précédente, affirmant que les embryons congelés ne sont pas des personnes. Cette décision s’appuie sur une loi de l’Ohio stipulant que les embryons ne deviennent des personnes humaines qu’à partir du moment où ils sont capables de survivre en dehors de l’utérus maternel.

 

Cette décision a été prise dans le cadre des procès intentés pour la destruction de 4000 embryons congelés, à cause de la défaillance du maintien en température des congélateurs de deux centres de fertilité à Cleveland, en Ohio, en mars 2018. Une centaine de familles sont actuellement en procès.

 

L’un des avocats, celui de Rick et Wendy Penniman, a déjà annoncé qu’il ferait appel de la décision rendue devant la Cour Suprême de l’Ohio.

 

Pour aller plus loin :

Embryons décongelés accidentellement : 8 familles supplémentaires attaquent en justice

Embryons humains congelés perdus : l’hôpital poursuivi pour « mort injustifiée »

Aux Etats-Unis, un service funéraire mis en place pour des embryons détruits lors d’une panne de congélateur

Les embryons décongelés accidentellement en Ohio étaient-ils des personnes ?

Etats-Unis : des congélateurs endommagés dans une seconde clinique de fertilité, des clients veulent porter plainte

Ohio : Plus de 2000 ovocytes et embryons potentiellement endommagés

Partager cet article

Synthèses de presse

« Réaliser un humain parfait, ce serait le désocialiser »
/ Génome, Transhumanisme

« Réaliser un humain parfait, ce serait le désocialiser »

Pour Jean-Marie Besnier, "si la prise de pouvoir des technologies sur l’humain se confirme, nous irons vers une hyper-individualisation" ...
19_gpa_enfant
/ PMA-GPA, Tous les autres thèmes

Ukraine : la GPA plutôt que l’adoption internationale ?

La proposition de loi Limon limite "encore un peu plus" la possibilité pour les familles françaises de recourir à l’adoption ...
diabetes-777001_960_720

Des cellules iPS pour soigner le diabète ?

Des cellules pancréatiques fabriquées à partir de cellules iPS ont produit de l’insuline chez des patients atteints de diabète de ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres