USA : les embryons congelés, pas des personnes ? Un avocat fait appel devant la Cour Suprême de l’Ohio

Publié le 6 Mai, 2019

Une cour d’appel de l’Ohio, aux Etat-Unis, a confirmé jeudi une décision précédente, affirmant que les embryons congelés ne sont pas des personnes. Cette décision s’appuie sur une loi de l’Ohio qui dispose que les embryons ne deviennent des personnes humaines qu’à partir du moment où ils sont capables de survivre en dehors de l’utérus maternel.

 

Cette décision a été prise dans le cadre des procès intentés pour la destruction de 4000 embryons congelés dus à une défaillance du maintien en température des congélateurs de deux centres de fertilité à Cleveland en mars 2018. Une centaine de familles sont actuellement en procès.

 

L’un des avocats, celui de Rick et Wendy Penniman, a déjà annoncé qu’il ferait appel de la décision rendue devant la Cour Suprême de l’Ohio.

 

Pour aller plus loin :

Embryons décongelés accidentellement : 8 familles supplémentaires attaquent en justice

Embryons humains congelés perdus : l’hôpital poursuivi pour « mort injustifiée »

Aux Etats-Unis, un service funéraire mis en place pour des embryons détruits lors d’une panne de congélateur

Les embryons décongelés accidentellement en Ohio étaient-ils des personnes ?

Etats-Unis : des congélateurs endommagés dans une seconde clinique de fertilité, des clients veulent porter plainte

Ohio : Plus de 2000 ovocytes et embryons potentiellement endommagés

 

Une cour d’appel de l’Ohio, aux Etat-Unis, a confirmé jeudi une décision précédente, affirmant que les embryons congelés ne sont pas des personnes. Cette décision s’appuie sur une loi de l’Ohio stipulant que les embryons ne deviennent des personnes humaines qu’à partir du moment où ils sont capables de survivre en dehors de l’utérus maternel.

 

Cette décision a été prise dans le cadre des procès intentés pour la destruction de 4000 embryons congelés, à cause de la défaillance du maintien en température des congélateurs de deux centres de fertilité à Cleveland, en Ohio, en mars 2018. Une centaine de familles sont actuellement en procès.

 

L’un des avocats, celui de Rick et Wendy Penniman, a déjà annoncé qu’il ferait appel de la décision rendue devant la Cour Suprême de l’Ohio.

 

Pour aller plus loin :

Embryons décongelés accidentellement : 8 familles supplémentaires attaquent en justice

Embryons humains congelés perdus : l’hôpital poursuivi pour « mort injustifiée »

Aux Etats-Unis, un service funéraire mis en place pour des embryons détruits lors d’une panne de congélateur

Les embryons décongelés accidentellement en Ohio étaient-ils des personnes ?

Etats-Unis : des congélateurs endommagés dans une seconde clinique de fertilité, des clients veulent porter plainte

Ohio : Plus de 2000 ovocytes et embryons potentiellement endommagés

Partager cet article

Synthèses de presse

computer-1149148_1920
/ E-santé

Télémédecine : attention aux “dérapages”

« Il faut réguler la télémédecine car il y a trop de dérapages » alerte le Dr Tafani, président du Conseil de ...
61_conseil_etat_facade
/ Genre

Transgenre : le Conseil d’Etat valide l’utilisation du “prénom d’usage” dans les écoles

Une décision qui « méconnaît la protection due à l’enfant » pour l'association Juristes pour l'enfance ...
Cancer : vers une thérapie cellulaire utilisant CRISPR ?
/ Génome

Cancer : vers une thérapie cellulaire utilisant CRISPR ?

Sanofi et Scribe Therapeutics ont annoncé s'associer pour développer des thérapies cellulaires basées sur la technologie CRISPR ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres