USA : le sort des embryons congelés

Publié le : 31 août 2004

Qu’arrive t’il aux embryons congelés issus de fécondation in vitro et non implantés ? La question fait des étincelles partout dans le monde et en particulier aux USA où le président G.W. Bush est fermement opposé à la récolte de cellules souches sur des embryons issus de FIV.

Une enquête menée par Andrea Gurmankin de Rutgers, l’université d’Etat du New Jersey, auprès de 350 cliniques réalisant des FIV aux Etats Unis montre des destins très variés. Les résultats seront publiés intégralement le mois prochain.

Sur 217 cliniques ayant répondu : 3% évitent la création d’embryons superflus, 16 % les gardent au froid ou les confient à l’adoption, les autres leurs réservent des sorts extrêmement variés : les embryons sont remis aux couples qui les rapportent à la maison, certains établissements les incinèrent comme déchets biologiques. Sept cliniques organisent un rite quasi funéraire avec récitation de prières. La majorité des institutions sondées donne les embryons surnuméraires à des laboratoires de recherche avec le consentement plus ou moins éclairé des parents.

Arthur Caplan, du Centre de Bioéthique de l’université Philadelphie en Pennsylvanie, co-auteur de l’enquête, a été stupéfié par la diversité des pratiques et pointe le niveau très inégal d’information donnée aux couples qui s’engagent dans cette aventure.

Lire l’article de nature.com 

Nature.com (Emma Marris) 30/08/04

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres