USA : la Géorgie est le quatrième état à adopter la « Heartbeat bill »

Publié le : 9 mai 2019

Un nouvel état américain a adopté la Heartbeat bill, loi qui interdit tout avortement dès lors qu’il devient possible détecter les battements du cœur du fœtus, soit environ six semaines de grossesse. La loi sera effective à partir de janvier 2020 (cf. Avortement : la « loi du battement de cœur » votée en Géorgie).

 

Brian Kemp, le gouverneur de Géorgie, a signé la loi « pour s’assurer que tous les Géorgiens ont la possibilité de vivre, grandir, apprendre et prospérer », ajoutant que « la Géorgie est un État qui valorise la vie » et qu’il doit donc défendre « ceux qui sont incapables de parler pour eux-mêmes ».

 

La loi sera probablement contestée devant les tribunaux par ses opposants, comme dans les autres états avant la Géorgie -Mississippi, Kentucky et Ohio- « mais notre travail est de faire ce qui est juste, pas ce qui est facile. Nous ne reculerons pas. Nous continuerons toujours à nous battre pour la vie » a répondu le gouverneur.

 

Pour aller plus loin :

Heartbeat bill : le Kentucky vote à son tour la loi

<p>Aleteia, <span class="text-container"><span class="author-link">J-P Mauro</span> (08/05/2019) - </span>Georgia governor signs “Heartbeat Bill,” restricts abortions past 6 weeks</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres