USA : directive finale sur l’utilisation des cellules souches embryonnaires humaines

Publié le : 8 juillet 2009

Les Instituts américains de la santé (NIH) ont publié lundi 6 juillet 2009 la directive finale sur l’utilisation des cellules souches embryonnaires humaines pour la recherche publique. Barack Obama avait levé en mars les restrictions édictées par George W. Bush, qui interdisaient tout financement fédéral de la recherche sur des cellules embryonnaires créées après août 2001.

Les règles établies par les NIH autorisent le financement public de la recherche aux cellules d’embryons surnuméraires laissés par des couples après une fécondation in vitro. La directive assouplit notamment les règles de consentement des donateurs, les règles initiales étant considérées comme excessivement restrictives par les chercheurs qui craignaient que la majorité des demandes soient rejetées par les parents.

Si certains regrettent que les directives des NIH ne permettent pas de financer des recherches sur des embryons humains créés à des fins scientifiques, certains observateurs estiment au contraire que les nouveaux assouplissements laissent la porte ouverte à une telle situation.

La décision intervient dans un contexte très controversé. Le directeur du NIH Acting, Raynard Kington,  reconnaît en effet que la majorité des commentaires publics qui leur sont parvenus étaient hostiles au financement de la recherche sur les cellules souches embryonnaires.

The New York Times 08/07/09 - La Croix 08/07/09 - Le Quotidien du Médecin 09/07/09

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres