Une nouvelle pilule abortive inquiète des gynécologues

Publié le : 28 novembre 2013

Dans une lettre adressée à la ministre de la Santé, Marisol Touraine, six gynécologues (*) font part de leur préoccupation sur la mise sur le marché français d’une pilule abortive, le Mifee, distribuée par le laboratoire français Linepharma. Ils soulignent que « Le Mifee ne peut être prescrit qu’en association avec un autre médicament, le gemeprost » et que « le gemeprost n’est plus utilisé en France à cause de ses effets secondaires ». Ils dénoncent donc que le Mifee sera utilisé « hors des indications de mise sur le marché (AMM) puisqu’il va être associé à d’autres médicaments pour lesquels il n’a pas eu l’autorisation d’être associé« .

 

En effet, il est prévu, en France, que le Mifee soit utilisé en association avec une autre molécule, le misoprostol (du laboratoire américain Pfizer) qui est un « anti-ulcéreux qui n’a jamais eu d’autorisation de mise sur le marché pour l’avortement« . Par conséquent, les femmes qui souhaitent avorter « risque de se voir prescrire un combiné de deux médicaments qui n’ont pas eu d’AMM pour l’avortement« . En outre, les essais cliniques de Mifee n’ont jamais été réalisés en association avec du misoprostol. 
Pourtant, la Haute autorité de santé (HAS) a décidé que le Mifee serait remboursée à 65% (taux maximal de la Sécurité sociale).

 

Les six gynécologues s’offusquent d’une telle légèreté de la HAS « à l’heure où les pouvoirs publics, en particulier à travers des mises en garde de l’Agence du médicament, exercent une pression jamais égalée sur les professionnels de santé pour un strict respect des conditions d’AMM ». En réalité, la France n’aurait pas eu d’autres choix que  d’autoriser le Mifee, à cause du « jeu des procédures européennes« . 

(*) Pr Israël Nisand, chef du pôle gynécologie-obstétrique au CHU de Strasbourg, Philippe Descamps d’Angers, Hervé Fernandez de Bicêtre, Aubert Agostini de Marseille, Jean-Louis Benifla et Bruno Carbonne de Trousseau à Paris

<p> Le Figaro (Anne Jouan) 28/11/2013</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres