Une mère porteuse garde son enfant et demande une pension

Publié le : 19 avril 2011

Un couple britannique ayant recouru à une mère porteuse est contraint de verser une pension de 568 livres par mois à cette dernière qui a refusé de leur remettre l’enfant. M. et Mme W. sont passé par un site internet de gestation par autrui via lequel ils ont conclu un accord informel avec une mère seule, payant celle-ci 10 000 livres.

Cette dernière a changé d’avis au milieu de la grossesse, expliquant au couple qu’elle voulait garder l’enfant. Un juge a statué que la mère porteuse, également mère biologique de l’enfant, pouvait garder la petite fille, estimant que c’était l’intérêt supérieur de l’enfant du fait du "lien évident" existant entre la mère et sa fille. Pour M. W., le père de l’enfant, cette décision du Child Support Agency "a ajouté l’insulte au préjudice". "Elle ne peut pas dire : "je vais garder votre enfant et maintenant vous devez payer pour lui". Elle a pris notre bébé et elle prend maintenant notre argent". Selon lui, la mère porteuse n’a jamais eu l’intention de donner le bébé et voulait obtenir un revenu. Il précise qu’il a écrit à son député afin de faire modifier la loi et qu’il va faire appel.

The Telegraph 12/04/11 - Daily mail (Louise Eccles) 12/04/11 - London Evening Standard (Kiran Randhawa) 12/04/11 

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres