Une fille et rien d’autre

Publié le : 6 novembre 2003

Nicola Chenery, mère britannique de 4 garçons, désirant une fille, s’était rendue en Espagne pour faire une fécondation in vitro suivie d’une sélection des embryons féminins (cf. revue de presse du 01/07/03). Elle vient d’accoucher de jumelles.

 

Le recours au diagnostic préimplantatoire pour sélection du sexe par convenance est interdit en Angleterre. Le couple s’était donc rendu dans une clinique privée de Valence où le « traitement » leur a coûté 6 000 £.

 

La Human Fertilisation and Embryology Authority a mené en janvier 2003 une consultation grand public sur la sélection du sexe pour des raisons non médicales dont les conclusions doivent être remises aux ministres dans le courant du mois.

<p>BioNews.org 05/11/03 - BBC News 03/11/03</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres