Une clinique de fertilité condamnée pour ne pas avoir testé génétiquement des donneuses d’ovocytes

Publié le 15 Déc, 2017

La Cour d’appel de New York aux Etats-Unis a rendu sa décision : la clinique de fertilité new-yorkaise et son spécialiste ont été condamnés suite au procès intenté par deux couples dont les enfants ont été conçus au moyen de dons d’ovocytes porteurs du syndrome de l’X fragile ( cf. Une clinique de fertilité attaquée pour ne pas avoir testé génétiquement des ovocytes). Elle a estimé qu’un dépistage des donneuses aurait dû être pratiqué.

Medical Xpress (14/12/2017)

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres