Un projet européen finance la recherche sur les cellules souches

Publié le : 20 septembre 2013

 

 Coordonné par l’université clinique de Wurtzbourg (Bavière) (*), un projet de recherche européen dénommé « Contrôle T » a été lancé en mai 2013 avec pour objectif « d’augmenter le taux de réussite de transplantation des cellules souches et d’améliorer les recherches sur les effets secondaires de ce type de thérapies utilisés contre les leucémies« . Le cancérologue Hermann Einsele rappelle que « pour de nombreux patients atteints de leucémies, la greffe de cellules souches est la seule option de traitement à visée curative permanente« .

 

Cinq partenaires européens ont pris part à ce projet, financé à hauteur de six millions d’euros sur trois ans par l’Union européenne: l’hôpital universitaire de Wurtzburg, la Fondation Anthony Nolan pour le soutien de la recherche sur la transplantation de cellules souches (Angleterre), l’hôpital universitaire Academisch Ziekenhuis de Lyde (Pays-Bas), et les entreprises Stade Cell Therapeutics GmbH (Basse-Saxe) et GABO (Bavière). L’objectif de ces dernières est de contribuer au « développement de meilleurs GMP (‘Good Manufacturing Practice’) mais aussi optiminer les processus de sélection des cellules et développer un type de cellules particulières: les cellules T CD8 spécifiques de tumeurs« , cellules dont la particularité est de « réduire les effets secondaires des thérapies cellulaires« .

 

(*) Un des principaux centres européens pour le traitement du cancer. La clinique de Wurtzbourg est également le centre d’un des programmes les plus importants et les plus avancés pour la greffe de moelle osseuse et de cellules souches. 

<p> BE Allemagne 627 (Louis Thiebault) 19/09/2013</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres