Un « plan de navigation » des gènes humains

Publié le : 28 mars 2014

 Dans la revue Nature, une équipe de 250 chercheurs issus de 20 pays, au sein de l’Institut japonais Riken, vient de publier la première carte montrant la manière dont les gènes humains sont régulés dans les différents types de cellules. 
Par ce projet, intitulé FANTOM5, les chercheurs ont montré « comment un réseau de commutateurs, construit dans l’ADN humain, contrôle où et quand les gènes sont activés et désactivés« . 

 

Alistair Forrest, scientifique coordinateur de FANTOM5 explique: « les humains sont des organismes multicellulaires composés d’au moins 400 types de cellules différents. Cette belle diversité de types de cellules nous permet de voir, penser, entendre, bouger, de combattre les infections – tout cela est codé dans le même génome« . Il poursuit en expliquant que la différence entre les cellules varie en fonction de la partie du génome que celles-ci utilisent. Ainsi, à titre d’exemple, les gènes utilisés par les cellules du cerveau et du foie ne sont pas les mêmes. Les deux types de cellules ne travaillent donc pas de la même manière. 

 

Par conséquent, ce travail pourrait aider les chercheurs à mieux cibler les gènes liés à certaines maladies. 

 

<p> Reuters.com (Kate Kelland) 26/03/2014</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres