Un nouveau test pour discerner l’état de conscience

Publié le 26 Jan, 2009

Une équipe de chercheurs de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) et du groupe hospitalier de la Pitié-Salpétrière, vient de mettre au point une méthode consistant à évaluer – grâce à des séries de sons identiques incluant ou non des altérations – l’état mental de malades dits "non communicants". (Cf. Synthèse de presse du 23/01/09 et (cf. Synthèse de presse du 21/01/09). Cette étude a été publiée dans le Proceedings of the National Academy of Sciences.

Les chercheurs ont eu recours à la mesure de l’activité électrique cérébrale au cours de l’audition de sons, le test jouant sur la différence entre une réponse automatique non consciente au stimulus sonore et une réponse correspondant à une vraie prise de conscience des sons inattendus.

Lionel Naccache, (Inserm U562) qui a mené l’étude, explique :"la réponse consciente est couplée à une activation plus globale d’un vaste réseau cérébral, notamment dans les lobes frontaux et pariétaux. Elle constitue donc une véritable signature d’une activité consciente, comme nous avons pu le valider chez des sujets sains".

Pour le neurologue Steveb Laureys (université de Liège), "tout nouvel outil est le bienvenu, car pour ces patients-là, le diagnostic peut être une question de vie ou de mort". Ainsi des pays mettent-ils fin à des soins lorsque l’état d’un malade ne s’est pas amélioré au bout de quelques mois. A l’inverse, une prise en charge sociale et médicale adaptée pourrait être mise en œuvre si on prouve un état de conscience.

Le Monde (Paul Benkimoun – Hervé Morin ) 26/01/09

Partager cet article

Synthèses de presse

Suisse : les chiffres 2021 de l’avortement
/ IVG-IMG

Suisse : les chiffres 2021 de l’avortement

L’Office fédéral de la statistique a publié les données de l’avortement en Suisse. Des chiffres stables sur les deux dernières ...
Procès GPA en Californie : ils veulent un garçon, la mère porteuse accouche d’une fille
/ PMA-GPA

Procès GPA en Californie : ils veulent un garçon, la mère porteuse accouche d’une fille

Les deux hommes, qui « rêvaient d’avoir deux fils », ont intenté un procès envers la clinique de fertilité ...
32_parlement_europeen
/ IVG-IMG

Le Parlement européen demande d’inscrire l’avortement parmi les « droits fondamentaux »

Par 324 voix contre 155, les députés européens ont voté une résolution ce jeudi, afin que le Conseil se saisisse ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres