Un implant contraceptif bientôt commercialisé aux USA ?

Publié le : 9 juillet 2014
La société américaine MicroCHIPS vient d’annoncer sa dernière invention : une puce électronique contraceptive à implanter sous la peau de la femme. Sa durée de vie est estimée à 16 ans et son fonctionnement sera contrôlable à distance. Au moyen d’une télécommande, la femme peut activer ou désactiver la puce, qui libère ou non des hormones.

 

Cette puce de 20 mm contient 16 années de contraception. Elle peut s’implanter « sous la partie supérieure du bras, du ventre ou même de la peau des fesses ». Outre le réservoir à hormones, elle puce contient une batterie « qui envoie un très faible courant électrique » pour déclencher la diffusion des hormones.

 

Les travaux de cette société sont actuellement financés par la fondation de Bill Gates. Les premiers essais devraient débuter dans un an « pour une mise sur le marché en 2018 », après avoir obtenu l’accord de la FDA, l’agence américaine du médicament. 
<p><span>Sciences et Avenir (</span><span>Lise Loumé</span><span>) 08/07/2014 </span></p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres