Un homme sauvé après une arrêt cardiaque de dix-huit heures

Publié le 5 Avr, 2018

Pour le professeur Xavier Capdevila, chef du département anesthésie-réanimation du CHU de Montpellier, c’est un cas médical exceptionnel : un homme de 53 ans a pu être réanimé alors que son cœur avait cessé de battre depuis dix-huit heures.

 

Le 12 mars dernier, l’homme est retrouvé inconscient, en état d’hypothermie et en arrêt cardiaque, sur les berges de l’Orb, près de Béziers. Les pompiers lui ont fait un massage cardiaque pendant 4h30, le temps que les machines prennent le relai. Entre-temps, une circulation sanguine est mise en place « pour maintenir les fonctions vitales des principaux organes, notamment le cerveau, grâce à un bon débit sanguin », explique le professeur. Après dix-huit heures sans aucun battement, son cœur est reparti, et il semblerait que le patient ne souffre d’aucune séquelle. Il a fait ses premiers pas cette semaine.

 

L’explication de ce « miracle »  réside dans l’hypothermie (son corps était descendu à 22°C au lieu de 37°C). D’après Christophe Prudhomme, médecin urgentiste, l’hypothermie ralentit le fonctionnement de l’organisme, ce qui permet d’éviter les séquelles. Il compare ce processus à « une sorte d’hibernation, congélation » et explique notamment que « quand quelqu’un tombe par exemple dans une rivière, et a une hypothermie très rapide, on peut tenter des manœuvres de réanimation prolongées, en réchauffant lentement le corps ». Le professeur Capdevila explique : « C’est finalement cette hypothermie qui l’a sauvé, qui a protégé ses organes et qui a permis à son cœur de repartir après que l’on a réussi à le ramener à la température corporelle de 32°. A ce moment-là, une stimulation électrique a relancé l’activité cardiaque, redémarrage dans d’excellentes conditions, notamment sans trouble du rythme, sans tachycardie ». Pour Christophe Prudhomme toutefois, « 18 heures, c’est vraiment exceptionnel ».

Le Parisien, Christian Goutorbe (05/04/2018)

France Info (06/04/2018)

Partager cet article

Synthèses de presse

61_conseil_etat_facade
/ Genre

Transgenre : le Conseil d’Etat valide l’utilisation du “prénom d’usage” dans les écoles

Une décision qui « méconnaît la protection due à l’enfant » pour l'association Juristes pour l'enfance ...
Cancer : vers une thérapie cellulaire utilisant CRISPR ?
/ Génome

Cancer : vers une thérapie cellulaire utilisant CRISPR ?

Sanofi et Scribe Therapeutics ont annoncé s'associer pour développer des thérapies cellulaires basées sur la technologie CRISPR ...
Fin de vie : la convention citoyenne débutera le 9 décembre
/ Fin de vie

Fin de vie : la convention citoyenne débutera le 9 décembre

Le Cese, en charge de l’organisation de la convention citoyenne sur la fin de vie, vient d'en préciser les modalités ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres