Un couple saisit le tribunal administratif pour aller chercher en Ukraine un “bébé GPA”

Publié le 30 Avr, 2020

En France, la gestation par autrui est interdite. Cependant, depuis le début du confinement, la voix de parents d’intention se fait entendre : « leurs enfants sont nés ou à naître » en Ukraine, mais les frontières fermées les empêchent de voyager pour aller « récupérer leur commande ». Pour passer outre, « les ministères des Affaires étrangères doivent adresser une note diplomatique ». Si la Suède et le Royaume-Uni se sont pliés à ces exigences, la France refuse.

 

Lundi 27 avril, un couple de Parisiens, dont le bébé est né la semaine dernière, a saisi le tribunal administratif contre l’État français. « Le tribunal administratif de Paris a quarante-huit heures pour statuer. »

 

« Si la détresse de ces personnes est réelle, sommes-nous interdits de réflexion ? » demande la Juriste, Aude Mirkovic qui constate que « la GPA ne fait que révéler la désagrégation du lien social à laquelle conduit la réduction du droit à un produit de la volonté, générale ou individuelle ». Elle interroge : « Qui sont donc les victimes, dans ces histoires: ceux qui ont commandé à une femme l’abandon de l’enfant qu’elle a porté, et parfois même conçu ? Qui ont rendu la maternité de l’enfant illisible, éclatée entre donneuse d’ovocyte, gestatrice et commanditaire, jusqu’à l’effacer pour certains ? Les mêmes qui ont planifié la séparation de l’enfant de la femme l’ayant porté, l’exposant au choc traumatique majeur de la blessure d’abandon ? Ces dégâts-là, l’enfant les subit à chaque GPA, confinement ou pas, et l’amour promis ne les fait pas disparaître. »

 

En attendant la décision de la Cour, les bébés sont pris en charge « dans des pouponnières tenues par les cliniques locales ».

Ouest-France, Alexis Duclos (29/04/2020) ; Valeurs actuelles (25/04/2020)

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres