Un couple de médecins normands soupçonné d’euthanasie

Publié le 29 Nov, 2019

En Normandie, un médecin généraliste, le Dr Jean Méheut-Ferron, est placé en garde à vue. Il est suspecté d’avoir euthanasié sept de ses patients âgés à l’aide d’un sédatif fourni par sa femme, médecin anesthésiste-réanimateur dans une clinique rouennaise.

 

La Justice le soupçonne d’avoir administré à plusieurs patients un hypnotique sédatif, le midazolam, disponible uniquement en unité hospitalière ou en clinique. Les deux praticiens ne contestent pas les faits, mais le Dr Jean Méheut-Ferron a déclaré devant les enquêteurs avoir agi de la sorte, dans le cadre de soins palliatifs et non pour pratiquer une euthanasie.

 

Pourtant, l’administration du Midazolam par le médecin n’est pas conforme aux « protocoles de de fin de vie et de soins palliatifs ». De plus amples investigations doivent avoir lieu pour établir le  lien entre « l’administration de cette molécule et le décès de certains patients, mais aussi la réelle intention des mis en cause ».

 

Paris Normandie, Baptiste Laureau (28/11/2019)

 

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres