Un congé « d’affirmation de genre » proposé par une entreprise

Publié le 9 Juin, 2022

Sur le “modèle” de plusieurs entreprises comme Woolworths, Allianz ou Coles, la banque australienne ANZ offre désormais six semaines de congé payé et douze semaines de congé sans solde à ses employés qui souhaitent changer de sexe[1]. L’objectif affiché de cette proposition est « de soutenir les employé.es transgenres face aux situations diverses (…) qu’implique leur transition » en leur permettant de ne pas « empiéter sur leurs congés personnels »[2].

Une question de discrimination ?

Après l’avortement (cf. Etats-Unis : Etats et entreprises s’engagent dans la bataille de l’avortement), la question du genre s’invite en entreprise. En témoigne la création de postes de “responsable de la diversité et de l’inclusion” comme chez ANZ. Quand « autrefois, les rôles étaient bien répartis : l’État détenait l’intérêt général, la société civile se préoccupait de ses besoins, et les entreprises, de leurs profits », explique Armand Hatchuel, professeur aux Mines, « désormais, l’État, la société civile et les entreprises dessinent en commun l’avenir » (cf. Faire du profit ou changer le monde ? Des entreprises choisissent les deux). Un avenir qui se veut “progressiste”, pourtant au mépris de la raison (cf. « En tant que scientifiques, nous nous opposons fermement à l’idée que les femmes et les hommes ne sont que des constructions sociales ou des identités ressenties »).

 

[1] Terra Femina, Clément Arbrun (07/06/22)

[2] Néon, Alix Fortin (08/06/22)

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

PMA : les enfants nés d'un don veulent des informations, voire beaucoup plus
/ PMA-GPA

PMA : les enfants nés d’un don veulent des informations, voire beaucoup plus

Selon une étude, les adultes conçus avec les gamètes d’un donneur expriment « un intérêt significatif pour l’obtention d’informations relatives au ...
Transhumanisme : Synchron intègre l’intelligence artificielle dans son interface cerveau-ordinateur
/ Transhumanisme

Transhumanisme : Synchron intègre l’intelligence artificielle dans son interface cerveau-ordinateur

Un Américain handicapé a commencé à utiliser une fonction d’intelligence artificielle pour l’aider à communiquer à une vitesse « conversationnelle » ...
Le dossier médical partagé devant le Conseil constitutionnel
/ E-santé

Le dossier médical partagé devant le Conseil constitutionnel

Après sa saisine par l'ordre des médecins, le Conseil d'Etat a soumis une QPC sur les modalités d'accès au dossier ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres