Un Comité Allemand donne son feu vert au remboursement du dépistage prénatal non invasif

Publié le 20 Sep, 2019

En Allemagne, le Comité fédéral paritaire (G-BA) du service de santé a décidé jeudi que l’assurance maladie allait prendre en charge le remboursement des analyses sanguines prénatales (DPNI) « dans des cas individuels justifiés dans les grossesses présentant des risques particuliers » et « après consultation médicale ». Le test, disponible en Allemagne depuis 2012, est actuellement à la charge des femmes enceintes.

 

Le changement ne devrait entrer en vigueur qu’en 2021 ; la décision doit encore être approuvée par le ministère allemand de la Santé. Les exigences spécifiques pour les femmes assurées ne devraient être définies qu’à la fin de 2020.

 

Josef Hecken, président du G-BA, a souligné que les « conditions très strictes » d’accès signifiaient que le test sanguin ne serait pas utilisé comme un outil de « dépistage ».

La question a suscité un débat éthique dans le pays. Sebastian Urbanski, de l’organisation Lebenshilfe, porteur de trisomie 21, a insisté sur le risque de voir les personnes handicapées « ratissées » avant leur naissance. Il demande qu’une meilleure information et que de meilleurs conseils soient donnés aux futurs parents, afin qu’ils soient conscients que « les enfants trisomiques peuvent tout faire ».

Deutsche Welle (20/09/2019) – Germany to make Down syndrome blood test free under ‘strict’ conditions

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Suisse : une « capsule » pour se suicider « très bientôt » ?
/ Fin de vie

Suisse : une « capsule » pour se suicider « très bientôt » ?

L'organisation The Last Resort a indiqué que la « capsule » de suicide assisté Sarco pourrait être utilisée « très bientôt » pour la ...
Neurotechnologies : l’urgence d’instaurer des « neurodroits »
/ Transhumanisme

Neurotechnologies : l’urgence d’instaurer des « neurodroits »

Rafael Yuste, neurobiologiste, professeur à Columbia et cofondateur de la NeuroRights Foundation, appelle à instaurer des « neurodroits » au ...
Myopathie de Duchenne : « fragmenter » des gènes avant de les reconstituer
/ Génome

Myopathie de Duchenne : « fragmenter » des gènes avant de les reconstituer

Des chercheurs ont découvert une « nouvelle manière de traiter la dystrophie musculaire de Duchenne » qui pourrait s'appliquer à d'autres pathologies ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres