Un coeur foetal en 3D pour mieux détecter les malformations et améliorer la prise en charge des bébés

Publié le : 9 mai 2014

 La moitié des foetus souffrant d’une malformation cardique ne sont pas diagnostiqués. « Or, il est primordial [d’opérer les bébés] au plus vite, dès les premiers jours de vie, pour éviter une issue fatale« . Ainsi, le Dr Stos, cardio-pédiatre du centre chirurgical Marie-Lannelongue (Le Plessis Robinson) a eu l’idée de mettre au point un coeur foetal en trois dimensions. Car les médecins n’ont pas tous « l’oeil avisé d’un échographe expérimenté, encore moins d’un cardiologue pour détecter les malformations cardiaques chez le foetus« . Et entre les cours de médecine et la réalité, un grand écart existe. Par ce coeur en trois dimensions, le Dr Stos souhaite donc aider et former les futurs spécialistes et jeunes médecins à sauver encore plus de bébés. 

<p> Allodocteur.fr 07/05/2014</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres