Un centre de prévention pour dépister les grossesses à risques

Publié le : 10 avril 2009

Le Quotidien du Médecin consacre un article au Centre de gestion des risques obstétricaux, Prima Facie. En fonction depuis le 1er septembre dernier, cette structure de service public a été inaugurée hier à l’hôpital Necker (Paris). "L’idée est d’offrir un dépistage des risques obstétricaux au début de la grossesse, au cours du premier trimestre", résume son fondateur, le Pr Yves Ville, chef du service de maternité de Necker. Chaque femme qui le désire – le centre peut en accueillir 20 000 par an – se voit ainsi proposer, entre la 11ème et la 14ème semaine d’aménorrhée, un bilan global, clinique, biologique et échographique. Les six grands risques actuellement dépistés au cours du premier trimestre sont : l’hypertension artérielle gravidique, la pré-éclampsie, le retard de croissance intra-utérin, la grande prématurité, l’hémorragie de la délivrance, le risque de malformation ou d’anomalie chromosomique.

Le Pr Yves Ville évoque le cas particulier du dépistage de la trisomie 21 au premier trimestre : un arrêté devrait être publié à ce sujet dans les jours qui viennent.

Le Quotidien du Médecin (Dr Lydia Archimède) 10/04/09

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres