Un biohackeur se repend

Publié le 20 Fév, 2018

Josiah Zayner, biohackeur connu des internautes depuis 2016 (cf. Des « kits CRISPR » commercialisés par un biohackeur), est récemment revenu sur ses expériences. Ayant vu le PDG d’une entreprise de biotechnologie s’injecter un traitement non testé contre l’herpès (cf. Les biohackers, bricoleurs de leur propre ADN), il a pris conscience de son geste et du fait que « les choses avaient déraillé » : « Quelqu’un finira par être blessé », constate-t-il, « je suis le premier à blâmer ». Son objectif originel était de mettre au défi les chercheurs et l’industrie pharmaceutique, de les pousser à rendre disponible plus vite des traitements qui mettent aujourd’hui des dizaines d’années à être validés. Mais l’engouement des internautes lui a fait perdre le contrôle des conséquences de son geste.

The Atlantic, Sarah Zhang (20/02/2018)

Partager cet article

Synthèses de presse

cese
/ Fin de vie

Convention citoyenne sur la fin de vie : le CESE se dote d’un “comité de gouvernance”

La SFAP propose aux participants à la convention une "immersion d’un ou deux jours dans une structure de soins palliatifs" ...
Transgenre : « nous sommes devenus nous-mêmes le produit que nous devons conquérir »
/ Genre

Transgenre : « nous sommes devenus nous-mêmes le produit que nous devons conquérir »

Il existe « un intérêt financier à banaliser la transformation des corps par la chirurgie et les produits chimiques », ...
"Brain 2.0" : plusieurs milliards de dollars pour cartographier le cerveau
/ Génome, Transhumanisme

“Brain 2.0” : plusieurs milliards de dollars pour cartographier le cerveau

Les NIH ont lancé l’initiative « Brain 2.0 » pour cartographier entièrement les 86 milliards de neurones humains ainsi que leurs connexions ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres