Un bébé avorté contre la volonté de sa mère

Publié le 31 Août, 2007

Une anglaise de 40 ans, mère de 3 enfants, vient d’être indemnisée à hauteur de 27 500£ après avoir subi un avortement contre sa volonté.

Teresa Cooper, qui a souffert d’une infection à l’E.coli durant sa grossesse, craignait que son enfant n’ait souffert de son traitement antibiotique. Elle décida donc d’avorter mais, deux jours avant l’intervention, elle visionna une vidéo qui lui fit prendre conscience de la réalité de l’avortement.

Arrivée à l’hôpital le jour prévu pour son avortement, Teresa Cooper demanda, en vain, de nouvelles informations sur l’opération. Sans y répondre, on la conduisit, bouleversée, au bloc opératoire et les chirurgiens procédèrent à l’avortement.

A la suite de la plainte qu’elle a déposé contre lui, le Princess Alexandra Hospital d’Essex a reconnu avoir procédé à l’avortement sans répondre aux questions pressantes de Madame Cooper, ni lui faire rencontrer de chirurgien, ni demander une confirmation de son consentement, et ce, en dépit de l’état de détresse dans lequel elle se trouvait au moment de l’opération.

Pour Madame Cooper, cet avortement ne fait que réveiller de vieilles blessures d’enfance. Née d’un père alcoolique et d’une mère malade mentale, puis abusée sexuellement au cours de son enfance, elle accueillait cet enfant comme la meilleure chose qui lui soit arrivée.

L’avocat précise que Madame Cooper s’est sentie écrasée par un rouleau compresseur impossible à arrêter.

Daily Mail 30/07/07 – The Guardian (Clare Dyer) 30/08/07

Partager cet article

Synthèses de presse

"Aide médicale à mourir" : débat au Parlement britannique
/ Fin de vie

“Aide médicale à mourir” : débat au Parlement britannique

Les députés britanniques ont débattu sur la légalisation de l'"aide à mourir" pour les "adultes mentalement compétents et en phase ...
02_google
/ IVG-IMG

Avortement : Google supprime les données de localisation

Google prévoit de supprimer automatiquement les données de localisation des utilisateurs en cas de visite dans une « clinique spécialisée ...
piglet-1639587_960_720
/ Don d'organes

Xénogreffe : des précisions sur la greffe cardiaque réalisée en janvier

L’autopsie du patient est détaillée dans un article publié le 22 juin. Les chirurgiens espèrent lancer un essai clinique ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres