Un atlas des besoins des soins palliatifs dans le monde

Publié le : 29 janvier 2014

 

 L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et l’Alliance mondiale pour les soins palliatifs publient pour la première fois un Atlas des besoins des soins palliatifs dans le monde. Plusieurs chiffres préoccupants plaident en faveur de l’intégration de ce sujet de l’accès aux soins palliatifs dans l’agenda de la 67e Assemblée mondiale de la sante en mai 2014.

Dans le monde, seul 10% des patients en fin de vie bénéficie de soins palliatifs. L’OMS estime que chaque année 20 millions de personnes devraient pouvoir recevoir des soins palliatifs, chiffre qui pourrait aller jusqu’à « 40 millions si les soins étaient institués de façon plus précoce ». Parmi les 20 millions de personnes recensées par l’OMS, 6% sont des enfants et un tiers des patients sont en phase terminale de cancer. Autre chiffre : « 80% de ces besoins non couverts concernent les pays en développement de bas ou de moyen niveau économique » et « seulement 20 pays dans le monde disposent de soins palliatifs parfaitement intégrés au système de santé ».

 

Méconnaissance de la notion de soins palliatifs. Selon l’OMS, les soins palliatifs recouvrent une réalité plus large que celle couramment entendue. Les soins palliatifs n’ont pas pour seul finalité de soulager la douleur mais ils « commencent dès l’annonce du diagnostic et doivent être maintenus même si le [patient] reçoit un traitement curatif » et rappelle qu’ « il n’y a pas de limite pour les instituer ». Les auteurs de l’atlas plaident pour une modernisation des systèmes de santé qui devraient intégrer les soins palliatifs comme « composante essentielle ». Ils révèlent que les obstacles jusqu’ici sont dus au manque de reconnaissance des soins palliatifs dans les politiques de santé et au manque de moyens qui leur sont affectés.

<p> Le Quotidien du médecin (Dr. Lydia Archimède) 28/01/14</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres