Trisomie 21 : un collectif dénonce une « scandaleuse contradiction »

Publié le : 8 juin 2011

Le collectif Les Amis d’Eléonore, qui compte 25 associations de défense des personnes trisomiques, a publié le 7 juin 2011 dans Le Parisien une annonce dénonçant "une scandaleuse contradiction entre les déclarations des responsables politiques" à la Conférence nationale du handicap qui a lieu le 8 juin 2011 et leurs "décisions en catimini au Parlement" à propos du diagnostic prénatal (DPN). Le projet de loi de bioéthique prévoit en effet de rendre obligatoire pour le médecin l’information de la femme enceinte sur la possibilité de recourir au dépistage de la trisomie 21. Pour le collectif, cette mesure stigmatise "odieusement" les personnes atteintes de trisomie 21 et est incohérente avec la volonté affichée de "favoriser l’insertion [des personnes handicapées] dans la société".

La Croix 08/06/11

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres