Trisomie 21: des iPS pour étudier les causes de la déficience intellectuelle

Publié le : 30 mai 2013

 Une équipe de l’équipe de l’université du Wisconsin-Madison, dirigée par Anita Bhattacharyya, est parvenue, pour la première fois, à « transformer des cellules de la peau de patients atteints du syndrome de Down (Trisomie 21) en cellules souches induites [cellues iPS] ». Une fois ces cellules obtenues, « [elles] ont été cultivées pour qu’elles puissent se transformer en neurones« . 

 

 

Par ces travaux de recherche, publiés dans les Proceedings of the National Academy of Sciences, certaines causes à l’origine de la déficience intellectuel des patients atteints de trisomie 21 vont pouvoir être confirmées. Ainsi en est-il, par exemple, du fait que chez ces patients, « certains neurones ont tendance à former moins de connexions« . Concrètement, ces nouvelles cellules vont pouvoir être utilisées « pour tester différents médicaments ciblant les symptômes de la maladie« . 
<p> sciencesetavenir.nouvelobs.com (Joël Ignasse) 28/05/2013</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres