Trisomie 21 : dépistage vs recherche thérapeutique

Publié le 29 Jan, 2009

Le Figaro revient sur la campagne lancée par SIMYO, nouvel opérateur de téléphonie mobile, dont l’acteur trisomique Pascal Duquenne est le personnage principal.

Certains dénoncent une mise en scène du handicap mais la majorité des commentateurs et notamment les associations de défense des personnes handicapées ont préalablement approuvé cette campagne grâce à laquelle les personnes handicapées mentales sont présentées comme des "citoyens comme les autres".

Le Figaro précise que la trisomie 21 est "la première cause de handicap mental d’origine génétique et qu’un enfant trisomique naît chaque jour en France". Il rappelle aussi que 96% des enfants trisomiques dépistés sont avortés et que 50 000 sont dans l’attente "d’un traitement médical qui n’existe pas, faute de recherche". Le Figaro, évoquant le cinquantenaire de la découverte de la trisomie, annonce qu’à cette occasion, "la Fondation Jérôme Lejeune exhorte les pouvoirs publics à investir au moins autant dans la recherche thérapeutique que dans la politique de dépistage".

Le Figaro (Delphine de Mallevoüe) 29/01/09

Partager cet article

Synthèses de presse

04_genome
/ Génome

Génome : découverte d’une nouvelle maladie génétique affectant le cerveau

Selon des chercheurs, le gène GRIA1 est à l’origine d’une maladie génétique provoquant un « développement anormal du cerveau » ...
Israël réforme l’accès à l’avortement
/ IVG-IMG

Israël réforme l’accès à l’avortement

En Israël, l’avortement est encadré par des procédures mises en place dans les années 70. Le Parlement a approuvé une ...
justice3
/ IVG-IMG

Avortement aux Etats-Unis : la bataille judiciaire est lancée

« Les lois qui sont maintenant en place ont été adoptées par le peuple », rappelle le procureur général de Louisiane ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres