Trisomie 21: « Chère future maman », la vidéo qui fait le buzz

Publié le : 18 mars 2014

Le 21 mars prochain sera la 3ème journée internationale de la trisomie 21. A cette occasion, une dizaine d’associations européennes1 « mobilisées en faveur de la recherche scientifique et de l’accueil des personnes handicapées » se sont associées pour concevoir une vidéo intitulée « Dear futur mom » (« Chère future maman »).

« Sans nier les difficultés inhérentes à l’accueil d’une enfant atteint par la trisomie 21« , la vidéo entend « rassurrer toutes les mamans enceintes d’un bébé atteint de l’anomalie génétique« .

Ainsi, 15 trisomiques de nationalités différentes s’adressent à une femme enceinte qui, après avoir découvert que son bébé était trisomique, se dit « effrayée » et s’interroge sur la vie qu’aura ce dernier. A cette interrogation, voici la réponses des jeunes trisomiques :

« Chère future maman, n’aie pas peur. Ton enfant sera capable de faire plein de choses. Il pourra te faire des câlins, il pourra courir à tes côtés, il pourra parler et te dire qu’il t’aime. Il pourra aller à l’école comme tout le monde. Il sera capable d’apprendre à écrire. Il pourra t’écrire si un jour il est loin. Parce qu’en effet, il sera aussi capable de voyager. Il pourra travailler et gagner son argent. Avec son salaire, il pourra t’inviter à dîner. Ou louer un appartement et vivre seul. »

Diffusée depuis le 14 mars dernier sur You Tube et les réseaux sociaux, celle-ci fait un véritable buzz. Elle a été visionnée plus de 800 000 fois, et de grandes chaînes de télévisions comme TF1, Canal + ou encore M6 ont accepté de la diffuser pour contribuer à la mobilisation du 21 mars.

1 – le Collectif des Amis d’Eléonore et la Fondation Lejeune (France) – L’association CoorDown (Italie) – Fundacion Sindrome de Down (Espagne) – Down Syndrome Education International & Down Syndrome Development Trust (Angleterre) – Arbeitskreis Down-Syndrom (Allemagne) – DSC Pula (Croatie). La vidéo est également reprise aux Etats-Unis par la Jérôme Lejeune Fundation et Down Syndrome International, en Nouvelle Zélande Saving Downs, en Russie Down Side Up.

<p> Directmatin.fr 17/03/2014 - Francetvinfo.fr 15/03/2014 - Lepoint.fr 16/03/2014 - Genethique.org</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres