Transhumanisme : une interface cerveau-machine non invasive mise au point

Publié le 13 Juin, 2024

Selon un communiqué de presse du 11 juin, le groupe de recherche BruBotics de la Vrije Universiteit Brussel (VUB) a développé des interfaces cerveau-machine (ICM) non invasives permettant au cerveau de commander un bras robotisé (cf. Les ultrasons pour des interfaces cerveau-machine moins invasives ; Interface cerveau-machine : un nouveau dispositif moins invasif). Grâce aux fréquences spécifiques des signaux électrophysiologiques (électroencéphalographie ou EEG), le système peut déterminer le mouvement auquel la personne pense (cf. Des chercheurs mettent au point un « décodeur » de la pensée). Puis, les données sont utilisées pour commander le bras robotisé. Un casque de réalité augmentée qui analyse les mouvements oculaires permet en outre à l’utilisateur de sélectionner des objets dans l’environnement.

Cette méthode non-invasive « rend le système beaucoup plus accessible pour une utilisation quotidienne sans intervention chirurgicale » affirme le chercheur Arnau Dillen la comparant à l’implant Neuralink d’Elon Musk (cf. Un premier implant Neuralink chez l’homme, le « spectre d’un nouvel esclavage » ? ; Neuralink : malgré les dysfonctionnements, la FDA autorise l’implantation d’un deuxième patient).

Ce projet a été mené en collaboration avec l’unité de recherche en physiologie humaine et physiothérapie sportive MFYS de la VUB et le laboratoire ETIS de l’Université Paris-Cergy, dans le cadre du réseau de co-construction de l’université européenne de demain EUTOPIA.

Désormais, la prochaine étape de la recherche consistera à développer le système pour en faire un logiciel commercialisable.

 

Source : La Libre avec Belga (11/06/2024)

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Le dossier médical partagé devant le Conseil constitutionnel
/ E-santé

Le dossier médical partagé devant le Conseil constitutionnel

Après sa saisine par l'ordre des médecins, le Conseil d'Etat a soumis une QPC sur les modalités d'accès au dossier ...
Suicide assisté : les juges italiens doivent statuer « au cas par cas »
/ Fin de vie

Suicide assisté : les juges italiens doivent statuer « au cas par cas »

Selon la Cour constitutionnelle italienne, en l’absence de législation sur le suicide assisté, les juges devront se prononcer « au ...
Tennessee : « Il n'existe pas de droit fondamental à un certificat de naissance mentionnant l'identité de genre au lieu du sexe biologique »
/ Genre

Tennessee : « Il n’existe pas de droit fondamental à un certificat de naissance mentionnant l’identité de genre au lieu du sexe biologique »

Une cour d'appel a statué que le Tennessee ne pratiquait pas de discrimination en n'en autorisant pas à modifier la ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres