« Tous imparfaits », envoyer une carte à son sénateur : deux initiatives pour alerter sur le diagnostic préimplantatoire

Publié le : 20 janvier 2020

Alors que la loi de bioéthique, qui est à la veille d’être débattue au Sénat, prévoit l’extension du diagnostic préimplantatoire aux anomalies du nombre de chromosomes[1] (DPI-A, cf. Les sénateurs bâclent l’examen du projet de loi de bioéthique : entre désinvolture et transgressions), l’association Tombée du nid a lancé une initiative qui invite à « envoyer une carte de vœux originale à son sénateur, grâce à l’appli Fizzer qui transforme les photos en cartes postales ». Et un message commun : au recto, la mention « x est mon ami / mon frère / mon fils… x n’est pas une anomalie chromosomique », accompagnée de la photo d’un enfant porteur d’un handicap. Et au verso, « un message type demandant au sénateur de s’engager contre le diagnostic préimplantatoire ». Cette initiative a déjà permis l’envoi de 4200 cartes.

 

En parallèle, la tribune signée par des proches de parents d’enfants porteurs de maladies génétiques (cf. Loi de bioéthique au Sénat : des parents refusent « d’être complices d’une humanité 2.0 fondée sur une norme génétique ») est désormais partagée sur le site tousimparfaits.fr . Lancée vendredi 17 janvier en fin de journée, elle a recueilli plus de 5000 signatures à ce jour.

 

 

Pour aller plus loin :

Loi de bioéthique et Diagnostic préimplantatoire : Qu’est devenue cette « culture des limites » qui définissait le débat bioéthique ?

[Video] « 7 minutes » pour alerter sur les enjeux d’ une extension du diagnostic préimplantatoire

 


[1] Dites aneuploïdies.

<p>Famille Chrétienne, Marie de Varax (17/01/2020) - <a href="https://tousimparfaits.fr/">https://tousimparfaits.fr/</a></p> <p> </p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres