“Tous imparfaits”, envoyer une carte à son sénateur : deux initiatives pour alerter sur le diagnostic préimplantatoire

Publié le 20 Jan, 2020

Alors que la loi de bioéthique, qui est à la veille d’être débattue au Sénat, prévoit l’extension du diagnostic préimplantatoire aux anomalies du nombre de chromosomes[1] (DPI-A, cf. Les sénateurs bâclent l’examen du projet de loi de bioéthique : entre désinvolture et transgressions), l’association Tombée du nid a lancé une initiative qui invite à « envoyer une carte de vœux originale à son sénateur, grâce à l’appli Fizzer qui transforme les photos en cartes postales ». Et un message commun : au recto, la mention « x est mon ami / mon frère / mon fils… x n’est pas une anomalie chromosomique », accompagnée de la photo d’un enfant porteur d’un handicap. Et au verso, « un message type demandant au sénateur de s’engager contre le diagnostic préimplantatoire ». Cette initiative a déjà permis l’envoi de 4200 cartes.

 

En parallèle, la tribune signée par des proches de parents d’enfants porteurs de maladies génétiques (cf. Loi de bioéthique au Sénat : des parents refusent “d’être complices d’une humanité 2.0 fondée sur une norme génétique”) est désormais partagée sur le site tousimparfaits.fr . Lancée vendredi 17 janvier en fin de journée, elle a recueilli plus de 5000 signatures à ce jour.

 

 

Pour aller plus loin :

Loi de bioéthique et Diagnostic préimplantatoire : Qu’est devenue cette « culture des limites » qui définissait le débat bioéthique ?

[Video] “7 minutes” pour alerter sur les enjeux d’ une extension du diagnostic préimplantatoire

 


[1] Dites aneuploïdies.

Famille Chrétienne, Marie de Varax (17/01/2020) – https://tousimparfaits.fr/

 

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres