Thibaud Collin : « La loi Veil n’est pas indépassable »

Publié le 16 Mai, 2016

Thibaud Collin salue le livre d’Eugénie Bastié[1], qui « ose relancer la discussion sur un drame personnel et social » : l’avortement, et « récuse la volonté d’en faire un ‘droit fondamental’ ». Toutefois, si la journaliste affirme que l’« avortement est toujours un échec et une tragédie », elle salue la loi Veil comme une « loi de concession au réel », « d’accompagnement et d’ajustement au regard du moindre mal ». Ce qui fait réagir Thibaud Collin : « Comment penser qu’un compromis soit possible sur un tel sujet ? La suppression d’une vie humaine innocente ne peut être tolérée comme un moindre mal. Soit c’est un mal intrinsèque, à proscrire absolument ; soit ce n’est pas un mal et alors cet acte peut devenir un droit, conséquence de la libre disposition que la femme aurait de son corps ». En outre, la loi est porteuse de normativité : dès lors qu’elle l’autorise, même sous conditions très restrictives, l’avortement « est rapidement vu et vécu comme légitime et donc comme banal ».

 

Pour le philosophe, « la loi Veil n’est pas sur la question de l’avortement l’horizon politique indépassable ». Car « le politique n’est pas le sociologue. Il n’a à dire ce qui est mais ce qui doit être ». Il s’oppose à l’idée que l’« avortement est parfois inévitable » : « aucune personne humaine ne doit jamais être vue comme ne pouvant éviter de poser un acte mauvais ».

 

[1] Adieu Mademoiselle, éditions Le Cerf, 2016

 

La Croix (13/05/2016)

Partager cet article

Synthèses de presse

PMA : le Conseil d’Etat saisi sur la question de l’accès aux origines
/ PMA-GPA

PMA : le Conseil d’Etat saisi sur la question de l’accès aux origines

Juristes pour l’enfance demande un décret ordonnant la destruction des stocks de gamètes recueillis avant la loi de bioéthique de ...
Euthanasie : « l’impossibilité de l’encadrement inhérente à la loi même »
/ Fin de vie

Euthanasie : « l’impossibilité de l’encadrement inhérente à la loi même »

Le Dr Pascale Favre analyse le « modèle » belge régulièrement mis en avant dans le débat sur la fin ...
Canada : un projet de loi pour retarder d'un an l’élargissement de l’AMM aux maladies mentales
/ Fin de vie

Canada : un projet de loi pour retarder d’un an l’élargissement de l’AMM aux maladies mentales

Jeudi, le ministre de la Justice a déposé un projet de loi visant à retarder d'un an l’élargissement de l'"aide ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres