Thérapie génique : un espoir dans les traumatismes de moelle

Publié le 3 Juil, 2001

 Une expérience menée sur des rats par une équipe de Salt Lake city semble prometteuse en matière de régénération neuronale.

Cette régénération en effet est liée aux  intégrines, des protéines qui font office de récepteurs et qui permettent aux neurones d’interagir avec leur environnement.
Or, les chercheurs ont constaté qu’après manipulation avec un gène des intégrines, des neurones adultes de rat ont une croissance équivalente à celle de neurones de nouveau-nés. Il faut toutefois attendre d’autres résultats avant une éventuelle application à l’homme.

Quotidien du Médecin 03/07/01

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Genre : Juristes pour l’enfance saisit la justice contre la HAS
/ Genre

Genre : Juristes pour l’enfance saisit la justice contre la HAS

L’association Juristes pour l’enfance demande en justice la modification de la composition du groupe de travail « Parcours de transition ...
Suisse : une « capsule » pour se suicider « très bientôt » ?
/ Fin de vie

Suisse : une « capsule » pour se suicider « très bientôt » ?

L'organisation The Last Resort a indiqué que la « capsule » de suicide assisté Sarco pourrait être utilisée « très bientôt » pour la ...
Neurotechnologies : l’urgence d’instaurer des « neurodroits »
/ Transhumanisme

Neurotechnologies : l’urgence d’instaurer des « neurodroits »

Rafael Yuste, neurobiologiste, professeur à Columbia et cofondateur de la NeuroRights Foundation, appelle à instaurer des « neurodroits » au ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres