Thérapie génique : un espoir dans les traumatismes de moelle

Publié le 3 Juil, 2001

 Une expérience menée sur des rats par une équipe de Salt Lake city semble prometteuse en matière de régénération neuronale.

Cette régénération en effet est liée aux  intégrines, des protéines qui font office de récepteurs et qui permettent aux neurones d’interagir avec leur environnement.
Or, les chercheurs ont constaté qu’après manipulation avec un gène des intégrines, des neurones adultes de rat ont une croissance équivalente à celle de neurones de nouveau-nés. Il faut toutefois attendre d’autres résultats avant une éventuelle application à l’homme.

Quotidien du Médecin 03/07/01

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres