Thérapie génique pour la perte auditive

Publié le 29 Août, 2008

Des chercheurs ont démontré qu’il est possible chez la souris de faire croître et se multiplier, durant le développement de l’embryon, des cellules non sensorielles capables de devenir des cellules neurosensorielles ciliées. Pour cela, les scientifiques, dirigés par John Brigande, neurobiologiste du développement (université de l’Oregon, USA), ont transféré, in utero, le gène Atoh1 dans l’oreille interne des souris. Publiés sur le site Internet de la revue Nature, ces travaux représentent un espoir pour restaurer la perte auditive liée à l’âge.

Le Figaro (C.P.) 29/08/08

Partager cet article

Synthèses de presse

"Aide médicale à mourir" : débat au Parlement britannique
/ Fin de vie

“Aide médicale à mourir” : débat au Parlement britannique

Les députés britanniques ont débattu sur la légalisation de l'"aide à mourir" pour les "adultes mentalement compétents et en phase ...
02_google
/ IVG-IMG

Avortement : Google supprime les données de localisation

Google prévoit de supprimer automatiquement les données de localisation des utilisateurs en cas de visite dans une « clinique spécialisée ...
piglet-1639587_960_720
/ Don d'organes

Xénogreffe : des précisions sur la greffe cardiaque réalisée en janvier

L’autopsie du patient est détaillée dans un article publié le 22 juin. Les chirurgiens espèrent lancer un essai clinique ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres