La Thaïlande vote la dépénalisation de l’IVG

Publié le : 21 janvier 2021

La Chambre des Représentants de Thaïlande a adopté hier un amendement dépénalisant l’IVG jusqu’à douze semaines. Les articles 3 et 4 du Code Pénal vont être modifiés, pour y introduire la limite de 12 semaines en dessous de laquelle il n’y aura plus de poursuites ni pour les femmes ni pour les médecins. Au-delà, les sanctions encourues demeurent, jusqu’à six mois de prison et 10 000 bahts d’amende.

C’était la troisième et dernière lecture de ce projet d’amendement (cf. La Thaïlande dépénalise l’avortement jusqu’à 12 semaines de grossesse). 276 députés ont voté pour, 8 ont voté contre, 54 se sont abstenus.

Add (27/01/2021): A la suite des députés, les sénateurs thaïlandais ont adopté le 25 janvier l’amendement décriminalisant l’avortement jusqu’à douze semaines (166 pour, 7 contre). (Source: Reuters 26/01/2021)

Source : Bangkok Post (21/01/2021) – Photo : iStock

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres