‘Testicules, la bourse aux tissus »*

Publié le : 5 décembre 2007
Quelques jours après la publication, dans Cell et Science, d’une équipe japonaise, dirigée par Shinya Yamanaka (université de Kyoto) et d’une équipe américaine, dirigée par James Thompson (université Wisconsin-Madison) sur la transformation des cellules de peau en cellules pluripotentes (cf. Synthèse de presse du 21/11/2007), l’équipe de M. Dym et N. Golestaneh (Washington)  a affirmé avoir trouvé comment faire de même à partir de cellules germinales primordiales (CGP) qui, physiologiquement, se transforment en spermatozoïdes. Ce résultat a été présenté le 2 décembre, lors de la conférence annuelle de l’American Society for Cell Biology.

 

Pour cette étude, les cellules germinales primordiales, obtenues sur des personnes mortes, ont été placées au sein de cultures de cellules souches embryonnaires humaines. Elles ont formé plus tard des populations ne pouvant plus être distinguées de leurs voisines et sont dotées de la faculté de se différencier en n’importe quelle cellule spécialisée.

 

Les biologistes américains ont ensuite réussi à les transdifférencier en différentes lignées de cellules somatiques. « Donc des sources potentielles de tissu de rechange« , explique Le Quotidien du Médecin.

 

« On peut imaginer qu’un jour les hommes pourront être guéris d’une maladie avec une biopsie de leurs testicules », a commenté Martin Dym, un des auteurs des travaux.

 

* titre du Quotidien du Médecin
<p>Le Monde (Jean-Yves Nau) 05/12/07 - Le Quotidien du Médecin (Dr Guy Benzadon) 05/12/07</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres