Test génétique de l’autisme : l’Inserm appelle à la prudence

Publié le 30 Juin, 2006

Le comité d’éthique de l’Inserm, présidé par l’immunologiste Jean-Claude Ameisen, vient de publier un "projet d’avis" critique sur la prochaine mise sur le marché d’un test génétique de l’autisme afin d’ouvrir pendant trois semaines une période de discussion autour de ce texte.

En juillet 2005, la société de biotechnologie IntegraGen (campus de Génopole, Evry) annonçait avoir mis au point un test génétique pour permettre un diagnostic précoce de l’autisme et qui serait commercialisé aux Etats-Unis en 2006. Conjointement, l’équipe de Philippi et coll. de la société IntegraGen faisait état dans un article publié dans Molecular Psychiatry (juillet 2005) de variations génétiques sur le chromosome 16 qui seraient corrélées, dans certaines familles, avec une fréquence de personnes autistes plus élevée que dans la population générale.

Pour l’Inserm, l’annonce d’un test de diagnostic génétique par la société IntegraGen par voie de presse soulève plusieurs problèmes d’ordre scientifique et éthique car les fondements scientifiques de ce test n’ont pas été publiés dans des revues scientifiques spécialisées, ne permettant pas une appréciation objective de sa validité et de son utilité.

Ce projet d’avis aborde les éléments de réflexion concernant notamment les problèmes posés par la notion de déterminisme génétique et de médecine prédictive (en particulier la confusion entre facteurs de risque et diagnostic, entre médecine prédictive et médecine préventive), les problèmes liés à la validation des tests génétiques et du conflit d’intérêt entre chercheurs et industriels.

Consulter en ligne le projet d’avis concernant l’annonce de la commercialisation prochaine d’un test génétique de diagnostic précoce de l’autisme (Inserm).

La Croix (Denis Sergent) 29/06/06 – Le Monde (Jean-Yves Nau) 07/07/06

Partager cet article

Synthèses de presse

10_dpni
/ Dépistage prénatal

DPNI : des élus américains demandent des explications

Une centaine de représentants et sénateurs républicains ont adressé une lettre à la FDA, interrogeant la validité des DPNI ...
Une PME française, leader de la génomique personnalisée ?
/ Génome

Une PME française, leader de la génomique personnalisée ?

SeqOne Genomics, une entreprise montpelliéraine, annonce avoir levé 20 millions d’euros. Son équipe pourrait doubler prochainement ...
CRISPRa, une variante de CRISPR pour produire des cellules iPS

CRISPRa, une variante de CRISPR pour produire des cellules iPS

Des chercheurs finlandais ont mis au point une méthode de reprogrammation qui améliore celle élaborée par Yamanaka ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres