Taux de survie dans la transplantation d’organes : pourquoi les Irlandais font-ils mieux que les Anglais ?

Publié le : 3 juin 2014

 Selon un rapport du HSE (Health Service Executive), lancé par le gouvernement irlandais, le taux de survie des patients irlandais après une transplantation cardiaque est de 62%, contre 54% pour les patients britanniques. La moyenne internationale s’élève quant à elle à 55%. 
Dans le cadre d’une greffe du poumon, les patients irlandais ont un taux de survie à 5 ans de 81%, contre 51% pour les patients britanniques. 

Selon le Pr Jim Egan, directeur du Bureau national sur le don d’organes et la transplantation, ce taux se justifie par la bonne compétence des médecins et la bonne prise en charge des patients dans les hôpitaux irlandais. 

<p> Irishpost.co.uk (James Martin) 02/06/2014</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres