Suspicion d’euthanasies

Publié le 22 Avr, 2002

Une enquête administrative a été ouverte au centre hospitalier universitaire (CHU) de Besançon, à la suite d’accusations lancées par des infirmiers à l’encontre des médecins du service de réanimation chirurgicale, dont ils dénoncent les actes de “fin de vie”.

 

Ils ont évoqué des cas d’euthanasie.

 

Le professeur, Annie Boillot, chef du service mis en cause, a dénoncé les “insinuations calomnieuses colportées par quelques agitateurs au sein de l’hôpital”.

 

Pour l’un des responsables médicaux, ce conflit témoigne “d’un déficit de communication” entre les soignants et les médecins et de “la souffrance d’un service confronté tous les jours à la mort.”

Le Figaro 22/04/02 – Le Monde 19/04/02 – La Croix (Solenn de Royer) 22/04/02 – Le Quotidien du Médecin 24/04/02

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres