Suisse : une porte ouverte au diagnostic préimplantatoire (DPI) ?

Publié le 28 Juin, 2012

En Suisse, le Conseil fédéral souhaite autoriser "les couples qui risquent de transmettre une maladie héréditaire grave à leur futur enfant", à recourir au diagnostic préimplantatoire. Ainsi, mercredi 27 juin 2012, "le département fédéral de l’intérieur (DFI) a été chargé d’élaborer un projet de loi d’ici au printemps prochain".
Selon le ministre de la santé, Alain Berset, "l’autorisation sera inscrite dans un cadre strict, limitée à des cas de maladies génétiques où le danger est très élevé pour les enfants à naître, comme la mucovicidose ou l’amyotrophie spinale". Cette nouvelle législation "interdira toute autre application du DPI, comme le dépistage de la trisomie 21 ou la sélection de ce que l’on appelle un ‘bébé sauveur’ en vue d’un don de tissu pour un frère ou une sœur malade".
 

Romandie.com (28/06/12)

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

PMA : les enfants nés d'un don veulent des informations, voire beaucoup plus
/ PMA-GPA

PMA : les enfants nés d’un don veulent des informations, voire beaucoup plus

Selon une étude, les adultes conçus avec les gamètes d’un donneur expriment « un intérêt significatif pour l’obtention d’informations relatives au ...
Transhumanisme : Synchron intègre l’intelligence artificielle dans son interface cerveau-ordinateur
/ Transhumanisme

Transhumanisme : Synchron intègre l’intelligence artificielle dans son interface cerveau-ordinateur

Un Américain handicapé a commencé à utiliser une fonction d’intelligence artificielle pour l’aider à communiquer à une vitesse « conversationnelle » ...
Le dossier médical partagé devant le Conseil constitutionnel
/ E-santé

Le dossier médical partagé devant le Conseil constitutionnel

Après sa saisine par l'ordre des médecins, le Conseil d'Etat a soumis une QPC sur les modalités d'accès au dossier ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres