Suisse: une commission du National favorable au DPI de la trisomie 21

Publié le : 31 mars 2014

 Jeudi 27 mars, la commission de la science du National (i.e une commission du Conseil national – Chambre basse du Parlement) s’est prononcée en faveur du diagnostic préimplantatoire de la trisomie 21, par 16 voix contre 4 et 5 abstentions. 
Par cette adoption, la commission s’éloigne du régime qui avait été proposé par le Conseil fédéral et autorisé par le Conseil des Etats (Cf Synthèse de presse Gènéthique du11/03/2014). « Par 16 voix contre 3, la commission de la science du National a refusé de supprimer la limite d’âge auquel une maladie héréditaire est censée se déclarer pour pouvoir la rechercher sur un embryon in vitro et en faire un critère d’exclusion« . Sur la question de l’éventuelle autorisation du « bébé médicament« , elle ne s’est pas encore prononcée.

Le débat sur le projet de loi a débuté le 11 mars dernier (Cf Synthèses de presse quotidienne de Gènéthique du 11/03/2014 et du 12/03/2014). Une modification de la constitution Suisse étant nécessaire pour que les « couples risquant de transmettre une maladie grave à leur enfant [recourent] au diagnostic préimplantatoire [DPI] », le référendum sera la dernière étape de la procédure. 
 

<p> swissinfo.ch 27/03/2014</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres