Suisse : le Valais adopte d’une loi sur le suicide assisté en institution

Publié le 28 Nov, 2022

Le 27 novembre, une loi « sur les soins palliatifs et l’encadrement de la pratique de l’assistance au suicide en institution » a été adoptée avec 76,55 % des voix dans le Valais suisse. La participation s’élevait à 38,84%.

La loi souligne l’importance des soins palliatifs et tente de les promouvoir et d’en garantir l’accès.

De plus, « les personnes souffrant d’une maladie ou de séquelles d’accident graves et incurables » pourront choisir d’avoir recours au suicide assisté quelle que soit l’institution sanitaire et sociale du canton. Les hôpitaux, les établissements médico-sociaux (EMS) ou les institutions pour personnes en situation de handicap devront accepter que des suicides assistés aient lieu dans leurs locaux. Cependant, l’acte pourra être pratiqué par des associations extérieures comme Exit.

La loi fixe les conditions d’assistance et les modalités de vérification. La pratique doit être «  encadrée » et « ne pas entraîner de dérive ». La publicité pour l’assistance au suicide est interdite. De plus, le personnel soignant qui ne souhaite pas pratiquer l’acte peut le refuser.

D’autres Etats avaient déjà voté une telle loi sur le suicide assisté comme les cantons de Vaud en 2012, de Neuchâtel en 2014 (cf. Suisse : un canton légalise l’assistance au suicide dans les maisons de retraite, En Suisse, les sénateurs refusent de modifier la loi sur l’assistance au suicide) et de Genève en 2018 (cf. A Genève, entrée en vigueur de la nouvelle loi sur l’assistance au suicide).

Sources : Tribune de Genève (27/11/2022) ; Le Matin (27/11/2022) – Photo : Pixabay

Partager cet article

Synthèses de presse

PMA : le Conseil d’Etat saisi sur la question de l’accès aux origines
/ PMA-GPA

PMA : le Conseil d’Etat saisi sur la question de l’accès aux origines

Juristes pour l’enfance demande un décret ordonnant la destruction des stocks de gamètes recueillis avant la loi de bioéthique de ...
Euthanasie : « l’impossibilité de l’encadrement inhérente à la loi même »
/ Fin de vie

Euthanasie : « l’impossibilité de l’encadrement inhérente à la loi même »

Le Dr Pascale Favre analyse le « modèle » belge régulièrement mis en avant dans le débat sur la fin ...
Canada : un projet de loi pour retarder d'un an l’élargissement de l’AMM aux maladies mentales
/ Fin de vie

Canada : un projet de loi pour retarder d’un an l’élargissement de l’AMM aux maladies mentales

Jeudi, le ministre de la Justice a déposé un projet de loi visant à retarder d'un an l’élargissement de l'"aide ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres